Flambi le cerf, ami des chevaux

13 nov

Flambi à Lourdoueix-St-Michel 12 novembre 2017

Flambi à Lourdoueix-St-Michel 12 novembre 2017

Flambi avec ses amis poneys à Lourdoueix-St-Michel

Flambi avec ses amis poneys à Lourdoueix-St-Michel

IMG_9783

dernière mise à jour : lundi 20 octobre 2017

 

Il est né dans les sous-bois de Mouhers, un village de l’Indre dans le beau Berry de George Sand.

Alors qu’il n’était qu’un faon, sa mère fut tuée par un chasseur.

Perdu, il trouva refuge auprès d’une jument dans un hameau du village de Mouhers qu’il ne quittait plus.

Clément raconte : « Ils étaient inséparables. Mon oncle a tout fait pour l’éloigner de la jument en lui faisant peur à chaque fois qu’il le voyait avec elle. Il partait mais dès que mon oncle avait le dos tourné, le faon revenait se blottir contre elle ».

Cette jument qu’il considérait comme sa mère lui a tout appris de son monde de cheval.

On lui donna un nom, FLAMBI.

flambi photo de clément janvier 2017

« Bonjour… Il a toujours été tenu ce discours comme quoi un animal sauvage était dangereux et déjà sur Mouhers ils voulaient s’en débarrasser. Je m’y étais attachée j’y allais tous les jours avec mes enfants. Continuez ce que vous faites il ne fait surtout pas les laisser faire… ».

Flambi grandissait chassé des prés où on l’apercevait voulant jouer avec veaux, vaches, chevaux. « Francoise  : Je me souviens d’un après-midi, mon voisin est venu me demander de l’aide car ses vaches affolées avaient quitté leur enclos… je n’ai pas vu le cerf, mon voisin a affirmé qu’il s’agissait de lui… mais il pouvait s’agir de n’importe quel autre animal sauvage »…

Son comportement fut alors jugé comme anormal voire dangereux : « Bonjour, je viens de voir votre publication sur le daguet….il y a 1 an un agriculteur avait porté plainte a Mouhers. On m a demandé de l abattre mais en accord avec l oncfs et la fdc36 nous n avons pas donné suite car pour nous il ne présentait pas de risques ». 

Françoise : « J’ai vu des gens chargés de la protection de l’environnement se déplacer pour l’observer. Ils nous ont affirmé qu’il était inoffensif ».

Depuis 2014 le cerf était connu dans la région, « les voitures s’arrêtaient sur le bord des routes entre Mouhers et Cluis et les parents avec leurs enfants l’observait et le photographiait ».

Mais pourchassé par les garde-chasse, dénoncé dès qu’il était découvert, il s’est dirigeait vers le sud du département de l’Indre en frontière de la Creuse.

Jeudi 9 novembre 2017, il apparu comme par magie au lieu-dit La Bétoule à Lourdoueix-St-Michel. Sylvie n’en croyait pas ses yeux quand elle a vu le cerf jouant avec ses deux poneys. Ses filles étaient ravies. Elle en parle à Isabelle, une amie qui se passionne depuis toujours pour les animaux. C’est alors qu’Isabelle lui répond aussitôt qu’elle le connaît et qu’elle a souvent vu dans un pré à Mouhers. 

Le samedi 11 novembre, elle me téléphone pour me faire part de l’événement et venir prendre quelques photos. J’ai hâte de le voir.

Dimanche 12 novembre,  je franchis les fougères du fossé du lieu dit la Bétoule à Lourdoueix-St-Michel. Stupéfaite, il n’était à quelques mètres de moi. Suis restée à contempler cet incroyable et merveilleux spectacle, cette amitié improbable entre un équidé et un cervidé.

Flambi, le flamboyant, le téméraire s’était invité, festoyant avec ses nouveaux amis les poneys, partageant herbe fraîche, abreuvoir, jeux, nuits et siestes paisibles en toute insouciance. Le calme et la paix enfin trouvés.

Tout était merveilleux, magique. Quinze jours auparavant je visitais la forêt de Broceliande. D’après la légende Merlin l’enchanteur avait la capacité de se transformer en cerf… J’étais dans un conte, dans les légendes, dans un roman de George Sand. 

Mais la camarde rôdait… un dénommé « Bernard » arriva sur les lieux : « la bête ne peut pas rester là, j’ai prévenu la fédération de chasse hier, il est recherché, il vont venir l’abattre »…

Pendant qu’il nous parlait Flambi gambadait à tout va dans le pré, et ne quittait pas d’un sabot un des deux poneys devenu son meilleur ami.

Sylvie la propriétaire des poneys, Isabelle, Lauriane avons tout de suite compris qu’il était sérieux et qu’il fallait agir sans attendre.

Sous une pluie battante, nous contactons les médias, les associations, les parcs animaliers, rédigeons chez Sylvie un mail au président de la fédération de chasse de l’Indre. Le SOS est lancé sur les réseaux sociaux : la lettre au président de chasse est publiée sous forme de pétition sur change.org. (plus de 200 signatures en 2 heures, plus 4000 en 48h, plus de 5000 hier).

Le lendemain matin, la presse locale La Nouvelle République se déplace, les radios relaient l’information.

Les heures étaient des secondes de vie.

Le maire a réagi aussitôt, tentant de stopper la décision, rencontrant en urgence les garde-chasse et ce Bernard et menaçant de ne plus autoriser de chasse sur sa commune si le cerf était abattu !

Flambi dormait paisiblement près de son ami poney à 13 h lundi 13 novembre 2017 !

Flambi dormait paisiblement près de son ami poney à 13 h lundi 13 novembre 2017 !

 

  A 14 heures Lundi 13 novembre 2017 FLAMBI est abattu

par deux garde chasse sur ordre de Chastang,

chef de service de l’ONCFS de l’Indre

TUEUR DE BONHEUR,  TUEUR DE REVES, TUEUR DE CONTES

TRAGIQUE, IMPARDONNABLE, CRUEL, IGNOBLE, PITOYABLE !

Nous pleurons, déplorons, dénonçons.

 Image (50)

Ma lettre pétition : 

https://www.change.org/p/féline-harfang-ne-tuez-pas-le-cerf-ami-des-chevaux

Nombreux articles dans la presse, émission radio et réactions sur les réseaux sociaux ne cessent :

https://www.facebook.com/lanouvellerepubliqueindre/videos/vb.260782687365763/1333553696755318/?type=2&theater

https://www.facebook.com/search/top/?q=cerf%20abattu

https://www.24matins.fr/indre-cerf-abattu-se-trouvait-aux-cotes-de-deux-poneys-641326

 

Cerf abattu dans l’Indre : les internautes se sont indignés (voir article de la Nouvelle République du Centre / Indre publié le 14 novembre 2017

cerf tué
L’abattage du cerf de Lourdoueix-Saint-Michel a suscité beaucoup de réactions.
© (Photo NR, Christophe Gervais)

Les articles parus dans La Nouvelle République et sur notre site internet ont été très largement partagés et commentés sur les réseaux sociaux. Extraits.

  • Isabelle :  » Pourquoi ont-ils fait ça ? Il y avait d’autres solutions, mais ils ont choisi la plus facile. C’est lamentale. Je connaissais cette pauvre bête, qui n’aurait pas fait de mal et qui cherchait la compagnie qu’elle a toujours connue. L’être humain détruit tout… « 
  • Féline :  » On a appelé les parcs  (Haute-Touche, plusieurs fois…) depuis lundi. Impossible d’avoir un responsable, impossible d’avoir un vétérinaire au téléphone. Trois personnes à se mobiliser non stop depuis lundi, 15h, pour trouver une solution. On pensait avoir plus de temps, ils ne nous en ont pas laissé « .
  • Ludo :  » Je suis un chasseur, mais pas un assoiffé de sang comme certains le disent. J’étais contre l’abattage de cet animal. Il méritait d’être mis dans un zoo ou dans un parc, comme le sanglier Reno, transporté au domaine de Fougeras, pour être sauvé. Cette histoire, à l’origine, est une erreur humaine. S’il n’avait pas été ramassé dès son plus jeune âge, on n’en serait pas là. Non, tous les chasseurs ne sont pas des barbares « 
  • Madeleine (propriétaire des poneys avec lesquels vivait le cerf) :  » Oui, ce sont mes poneys, et oui, c’est dégueulasse. On ne lui a laissé aucune chance. Je suis révoltée. Je remercie la personne qui a prévenu les gardes, grâce à lui ce pauvre animal a été tué…
  • Gérard Nicaud, conseiller régional :  » Je viens de prendre connaissance d’une bien triste information diffusée sur votre site internet. Ignoble et totalement scandaleux ! N’y avait-il pas un moyen de prélever cet animal au lieu de l’abattre sauvagement ? Quelles que soient les raisons invoquées par l’ONCFS, cet acte barbare ne peut être laissé impuni « 
  • Julien (via Facebook) :  » Eh bien moi je ne suis pas si choqué. Pas d’anthropomorphisme. ll s’agit là d’une bête sauvage qui a perdu ses caractères innés. La sélection naturelle n’a pas fait son boulot. A la rigueur, à mettre dans un zoo, mais pas dans la nature. N’ayant pas de crainte envers l’home, il aurait pu charger une famille, un jour, au lieu de se sauver, qui est en fait l’instinct de la plupart de la faune sauvage « 
  • Linda (via Facebook) : « Ah oui, il était tellement mignon quand il était jeune. Tout le monde venait à Cluis le voir avec la jument. Combien de voitures se sont arrêtées pour le regarder ? Et maintenant que c’est un cerf, qu’il a grandi, qu’il a des bois, il gêne et il est dangereux ! Mais dans quel monde on vit… « 
  • Cécile (via Facebook ) : « Juste honteux ! Les gens qui ont pris cette décision n’ont pas de coeur. Et après on s’étonne de toute cette violence partout autour de nous… Tuer un animal paisible et sans défense, franchement, ce n’est pas très glorieux, et je suis triste de la nature humaine « .

Indre : un cerf au « comportement anormal » abattu

Par Isabelle Leca Le 14 nov 2017 à 18h00        - article du Chasseur Français https://www.lechasseurfrancais.com/chasse/indre-un-cerf-au-comportement-anormal-abattu-5361

Cela faisait une année que l’animal était signalé de ci de là, pour finalement se fixer à Lourdoueix-Saint-Michel dans un champ en compagnie de deux poneys. « trop dangereux avec un comportement anormal » a estimé l’ONCFS qui a pris la décision de l’abattre. Cela faisait une année que l’animal était signalé de ci de là, pour finalement se fixer à Lourdoueix-Saint-Michel dans un champ en compagnie de deux poneys. « trop dangereux avec un comportement anormal » a estimé l’ONCFS qui a pris la décision de l’abattre. Ça faisait des mois que les agents de l’ONCFS de l’Indre suivaient ce cerf, signalé à Cluis, Maillet, puis à Lourdoueix-Saint-Michel. « Il aurait pu causer un accident très grave, même indirectement  »assure Yves Chastang, responsable à l’ONCFS… Les propriétaires du champ ceux des poneys ont essayé de en vain essayé de contacter le parc animalier des monts de Guéret et la réserve de la Haute Touche à Obterre afin de sauver ce cerf, mais ils n’ont finalement pas trouvé de solution.

Indre : un cerf abattu car il se trouvait aux côtés de deux poneys (article paru dans 24heures.fr https://www.24matins.fr/indre-cerf-abattu-se-trouvait-aux-cotes-de-deux-poneys-641326

  • Lundi après-midi dans le sud de l’Indre, un cerf a été abattu au motif qu’il se trouvait aux côtés de deux poneys et qu’il représentait ainsi un danger potentiel pour ces deux chevaux  : « L’animal n’avait peut-être que des intentions de jeu. Par souci de prévention, il aura été décidé de l’abattre. Lundi après-midi, des agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) de l’Indre ont ainsi abattu un cerf de trois ans dans le sud du département.

    L’alerte avait été donné pendant le week-end par des chasseurs de Lourdoueix-Saint-Michel, rapportent nos confrères de France Bleu Berry. La scène observée était d’ailleurs relativement insolite car le cerf se trouvait en compagnie de deux poneys qu’il ne cherchait apparemment pas à effrayer… « 

Féline à Broceliande

29 oct

broceliande tombeau des géant

IMG_9442IMG_9422IMG_9426IMG_9395

Salon du livre de St Gaultier le 8/10/2017 – Article dans l’Echo La Marseillaise du 11/10/2017

12 oct

salon du livre St Gaultier 8 octobre 2017 article L'Echo-La Marseillaise 11 octobre 2017

Incandescence au salon du livre de St Gaultier le 8 octobre 2017

9 oct

DSC05570DSC05589

Merci Anne Pichonnet pour ta visite au salon

DSC05596

Visite surprise du manant du château du Saulier

DSC05579

Que du bonheur de lire mes poèmes avec Simone Kokot

DSC05588

Organisation au top. Bravo aux organisateurs.

DSC05600

DSC05574

DSC05577

DSC05572
DSC05586

DSC05583

Certains ont longtemps hésité avant de choisir un livre…

 

Féline aux journées du livre à Gargilesse-Dampierre Dimanche 24 septembre 2017

4 oct

Gargilesse Journee du Livre  30_09_2017

 

22119161_1415756795127224_1640471713_n22093572_1415757155127188_571328732_nféline et sarah amel delage à gargilesse

A Gargilesse, j’ai retrouvé mes amis bouquinistes, auteurs, poètes (Michel Auvent, le poète jardinier ci-dessus en photo, son adorable épouse Christine), éditeurs, organisatrices, fait connaissance avec Frédérique de Lignières, Sarah Amel Delage, Yanick… Merci à ceux qui ont traversé l’écran pour venir à ma rencontre (Pierre Bujeaud, Dominique etc…). Merci à Christine, Robert pour les photos,  à Michel Bonnin pour sa visite, à Jean-Louis Viau pour l’article ci-dessus.

Prochaines dédicaces : Dimanche 8 octobre 2017 – salle des fêtes de St Gaultier.

 

 

 

Incandescence de Féline Harfang à Châteaubrun les 16 et 17 septembre 2017 (encore des photos)

30 sept

DSC_4054 DSC_3888   DSC_3904   DSC_3993

 

La poésie et les photos poème de Féline aux journées du patrimoine à Châteaubrun les 16 et 17 septembre 2017 (les toutes premières photos)

18 sept

IMG_8792IMG_8851IMG_20170911_125110IMG_20170911_125228IMG_8843IMG_8770IMG_20170911_125016IMG_20170911_124423IMG_8753IMG_8746IMG_20170911_124451

Incandescence de Féline Harfang – article de presse dans la Nouvelle République de l’Indre – 15 septembre 2017

15 sept

Poèmes et photos marqués au fer rouge

Féline Harfang sera présente, samedi et dimanche à Châteaubrun, et, le week-end suivant, à Gargilesse.

Le onzième recueil de poèmes de Féline Harfang aborde comme les précédents, aussi bien les thèmes plein d’insolence que les sujets graves.

Prohibé, Stridence, Tourbillonnante : les trois dernières publications de Féline Harfang se voulaient à la fois provocantes et empreintes d’humanité. Son dernier opus, dont le titre, Incandescence, est matérialisé par une couverture rouge, reprend les thèmes habituels de la poétesse argentonnaise. Cinquante-huit textes parlent encore de sentiments intimes, d’érotisme, de faits de société, du temps qui passe.Opus illustré de photos- poèmes

Cette quête d’absolu, chahutée par les aléas de la vie, lui ravive des souvenirs, la projette dans un univers abrupt ou ouaté. L’auteure se glisse dans la peau, dans le corps d’une autre, raisonne parfois au masculin, s’apitoie sur la déchéance d’un être… Le sort réservé aux femmes dans de nombreux pays, les idéologies belliqueuses la font également réagir. « Le monde va mal, la terre brûle, il y a des attentats que je dénonce, mais je garde espoir », explique l’auteure qui sait se faire coquine et polissonne à travers des lignes parfois équivoques.
Ce recueil est également illustré de photos-poèmes savamment travaillées, à l’image de ce chat installé sur une plume qui ressemble à un hamac ou d’un énorme navet posé dans un paysage très coloré. Féline se met également en scène, vêtue d’une robe en fleur de pissenlit ou immergée dans un océan de feuilles pourpres. Certains clichés sont aguicheurs. « Je m’affirme de plus en plus en tant que femme, je suis parvenue à tout concilier en étant libre de mes pensées », constate l’écrivaine qui présentera son recueil,samedi et dimanche, à la forteresse de Châteaubrun ; le week-end suivant, au marché aux livres de Gargilesse, et, le 8 octobre à Saint-Gaultier. Sitôt sorti, Incandescence a droit au tapis rouge.

« Incandescence », de Féline Harfang, disponible en librairie ou sur commande. Prix : 20 €

Jean-Michel Bonnin
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Loisirs/Livres-cd-dvd/n/Contenus/Articles/2017/09/15/Poemes-et-photos-marques-au-fer-rouge-3226039

Incandescence de Féline Harfang – article de presse dans l’Echo du Berry – jeudi 14 septembre 2017

14 sept

article l'écho du berry jeudi 14 septembre 2017 incandescence

Incandescence de Féline Harfang – Article de presse dans l’Echo – La Marseillaise mercredi 14 septembre 2017

14 sept

ARTICLE L'ECHO LA MARSEILLAISE MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 - INCANDESCENCE

Les chèvres de Crozant-les-Ruines

6 sept

 

 

chèvres de Crozant les Ruines photo Féline Harfang septembre 2017 copyright

Elles sont là depuis la nuit des temps.

Féline Harfang

 

 

Attention Danger

6 sept

attention danger

 

 

Minette du Petit-Roy, renversée par un chauffard hier soir

4 sept

minette du petit roy

Lectures et dédicaces à Châteaubrun, Gargilesse, St Gaultier

2 sept

affiche dédicace féline harfang $$

Féline Harfang dédicace, lit, expose au château de Châteaubrun Samedi 16 septembre de 15h à 18h et Dimanche 17 septembre 2017 de 10h à 12h et de 15h à 18h

2 sept

affiche dédicace féline harfang châteaubrun

La nymphe au scorpion de Bartolini

2 sept

la nymphe au scorpion de Bartolini

Sororité

26 août

âmes soeurs - photo féline harfang 5 août 2017

Quand l’enfant scrute

21 août

Au Louvres, photo poème Féline Harfang

Intimité

8 août

Intimité

Et ils eurent beaucoup d’enfants…

6 août

et ils eurent beaucoup d'enfants - photo Féline Harfang - mariage de Laurence et Christophe 5 août 2017

Miroirs

27 juil

le cadenas d'amour de guy baudat à châteaubrun - photo de féline harfang juillet 2017

Le cadenas d’amour de Guy Baudat, sculpteur

Forteresse de Châteaubrun

http://www.guybaudat.fr/

 

 

Pourquoi détruire ce mur en pierre ?

27 juil

pourquoi détruire un mur de pierreDSC04324

Jour J dans l’arène pour un poème de Guy Baudat à Châteaubrun

27 juil

jour j féline châteaubrun juillet 2017

deux fleurs dans le B de l'arène pour un poème de Guy Baudat, sculpteur. Photo Féline Harfang juillet 2017

S de l'arène de Guy Baudat photo féline Harfang juillet 2017

« Nous vivrons le jour dans un baobab et la nuit dans un igloo ».

Poème dans l’arène de la forêt du château de Châteaubrun du sculpteur Guy Baudat.

 

Te revoir

16 juil

carole 15 juillet 2017 2

 

 

Ne cherchez pas notre journal intime

il est écrit dans nos rires.

Féline et Carole

VIVE LA LIBERTE !

14 juil

féline printemps

Pôle sud

10 juil

escarpin perdu

Ma trajectoire d’aventurière
n’est pas exemplaire
ce dont je n’ai cure

on peut faire court
même dans un poème
relatant une vie trépidante

en Occident
je vécus en couple asymétrique
des expériences sans lendemain

en Orient
je fus polyandre
et découvris naïvement
qu’avoir plusieurs maris à la fois
n’était pas une fin en soi

au Pôle nord
libre de tout lien avec les hommes
je fus élue fille de lumière

au Pôle sud
les dieux me comblèrent
mes fantasmes proliférèrent
mes spasmes se multiplièrent
mes orgasmes culminèrent
éberluée je découvris
l’amour en solitaire.

Féline Harfang.

Au feu les pompiers Argenton sous la fumée

6 juil

DSC03578

Les fumées de l’incendie déclaré dans un champ sur les hauteurs d’Argenton-sur-Creuse, ont recouvert les habitations du quartier de Bellevue.

Quel sera le titre et la couleur de mon prochain opus ?

4 juil

féline harfang 13 juin 2017

Le soltice d’été le plus chaud

22 juin

l'ombre de féline solstice d'été 2017

13 juin 2017 tous à Gargilesse ce soir

13 juin

Féline à GargilesseIMG_1344081778253297[1]Village

Sur la route de la Mad Jacques au moulin du Piot à Cheniers les 10 et 11 juin 2017

11 juin

DSC02880DSC02841DSC02892DSC02864DSC02845DSC02851DSC02901

La lune s’est posée

10 juin

pleine lune sur argenton 10 juin 2017pleine lune sur argenton 10 juin 201 PHOTO féline harfang

Premiers bains dans la Creuse à Chenet et au Bourgoin près d’Argenton

31 mai

baignade à chenet dimanche 28 mai 2017

Hyponomeutes mes amours

20 mai

féline et les hyponomeutes

Certitude

20 mai

Cette fois
je suis certaine
que tout
absolument tout
sera merveilleux.

Féline Harfang

6-Lady-of-Shalott-John-William-Waterhouse

Tableau de l’artiste Waterhouse - Lady of Chaloott

DSC01950

Laissez-moi dormir

17 mai

Filou a trop chaudvoyou préfère rester au frais

Subliminalement infrarouge

14 mai

kees van dongen la femme à la colombe et au chat
Comment attirer l’attention et le désir
en déclinant l’infime
sur le mode suggestif
par touches imperceptibles
stimuli supranormal
sur le mode vibratoire
et sans jamais être conscient
de la subtile manoeuvre
soudain
un fol emballement du désir.

Féline Harfang, poème de l’opus Silex

tableau : Kees Van Dongen

J’ai vu des toits et des toits

1 mai

1ER MAI 2017 ARGENTON SUR CREUSE DU VIEUX PONT PHOTO FELINE HARFANG

Et toi

oui toi

que j’aime.

Féline Harfang

Poème du 1er mai 2017

les toits d’Argenton-sur-Creuse

DSC01608DSC01593

Essaimages

29 avr

essaimage du 29 avril 2017 autophotographie de Féline en tenue d'apicultrice

 

Trois jours plus tard

naîtront les nouvelles reines.

Féline Harfang

Vivre

27 avr

DSC01279
Ce village est le monde
je l’habite
j’habite le village global
le village de la dépossession de soi
sans racine.

Féline Harfang

Sous-Parsat

16 avr

DSC01403DSC01392DSC01405DSC01391

Primavera

9 avr

 

féline et les coucous

Entrainement de foot

29 mar

entrainement de foot

Faire

25 mar

les oiseaux

Pacifier les esprits

anéantir tout espoir

dérouter l’imaginaire

tuer le désir

déconstruire les mythes

abolir les croyances

effacer les mystères

gommer le rêve

briser les symboles

éradiquer le romantisme

renforcer les poches de criminalité

détruire le phénoménal

arrêter de penser

interdire le transcendantal

en finir avec l’humour

combattre l’affect

lobotomiser les êtres vivants

mystifier les têtes pensantes

glorifier l’uniformité

sacraliser le fric

ils l’ont fait.

Féline Harfang

Féline Harfang à Cormery le 5 mars 2017

26 fév

affiche-cormery-2017-web

Logis Boyer, 4 rue André Varin, à Cormery-37 pour un Printemps des poètes 2017

 

 

 

Femme comblée

26 fév

oeil féline
Hier après-midi
je suis allée en salle

voir un film culte

qui m’a éblouie
ensuite
j’ai choisi une terrasse ombragée

pour lire un livre phare
qui m’a bouleversée
puis j’ai assisté
à la conférence d’un maître à penser

dont la pertinence du propos
a transformé ma vie
après avoir dégusté un velouté d’anthologie

chez le dieu de la gastronomie
qui m’a tout révélé des nourritures terrestres
je suis allée dormir

dans la suite impériale d’un palace mythique

où j’ai eu la chance insigne
nuit de feu nuit de folie
de rêver d’un acteur de renom
qui m’a véritablement

fait découvrir l’amour.

Féline Harfang

Déclaration d’amour

10 fév

chérie

 

Un simple dessin

un simple mot

sur le pare-brise arrière

de ma berline rouge

et tout est dit.

Féline Harfang

 

Cascade pétrifiée

4 fév

IMG_6500

 

A propos du dernier tableau que j’ai peint

29 jan

 

Le papillon de Gargilesse

Le papillon de Gargilesse

Je l’accorde

le paysage est fantasmé

 

j’ai peint les hommes beaucoup plus beaux qu’ils ne le sont

leur prêtant des attributs de rêve

 

j’ai sublimé les couleurs pastel

pour peindre les femmes

beaucoup plus belles qu’elles ne le sont

leur prêtant des croupes et des seins d’exception

 

j’ai représenté les animaux

tels qu’ils sont

et quand on regarde le tableau

je n’y peux rien

ce sont les plus beaux.

Féline Harfang

 

Piraterie

23 jan

photo poème Félline Harfang 2016

Ainsi
tu oses cacher
tes trésors
dans les abysses
de mon pubis.

Féline Harfang

12345...9

Village Fantôme (Roman) | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fandelalaindelion