Bonne fête à toutes les mamans

26 mai

bonne fête des mères

Au centre de la table ronde Féline Harfang a dédicacé à Chéniers en Creuse

19 mai

féline harfang au salon du  livre de chéniers dans la creuse

 

DSC_0223
dédicace sur la table ronde

De femme à femme

14 mai


SOIREE FILLES

Viens avec moi

quitte cette cage à rongeurs

bazarde ce putain d’alcolo qui se prend pour un héros quand il t’en a mis une

laisse ton linge s’envoler

tu dormiras nue sur un lit nu ce soir

viens avec moi claque la porte

ne dis pas où tu vas

ris aux éclats

sois belle

sois femme

séduis-moi

de femme à femme

je te dirais que j’aime tes cheveux bruns longs et soyeux

tu caresseras ma blondeur

on se dira des mots simples mais tellement vrais

on chantera avec les oiseaux et pourquoi pas

tu me parleras de ton pays

de tes coutumes

des couleurs porte-bonheur

et de rien d’autre

envole moi.

Féline Harfang, poème improvisé du 14 mai 2019

Féline à l’Arboretum de la Sedelle

12 mai

feline à l'arboretum de la Sedelle 2019

 

DSC_0406

Féline Harfang au salon du livre du Chéniers (23) le 19 mai 2019

10 mai

affich 6 eme  salon ecrivains 2019_Page_1

Sous les lilas de Châteaubrun

5 mai

sous les lilas parme de châteaubrun

 

Les lilas parmes les lilas blancs les lilas roses

les lilas

lilas

lilas

lilas

sous les lilas.

.

.

.

Féline Harfang, chansonnette improvisée.

Laisse nager la truite une sirène chante

5 mai

laissez nager la jolie truite de la creuse

 

 

Sous son coeur de granit

5 mai

sous son coeur

Dans ce village perdu

j’aime revenir

et m’asseoir

sous son cœur de granit.

Féline Harfang

poème improvisé à Noth en Creuse

 

Joyeuses Pâques de la Bonne Dame d’Argenton-sur-Creuse

21 avr


joyeuses paques

Félina à la piazza di spagna di Roma

14 avr


DSC08431b

Sauvée des eaux

31 mar


féline sur la souche

 

Je médite dans l’action

dans le toucher

dans la sensation

je médite

face au danger

face à la décomposition

je médite 

en suivant mes instincts

et en me reconnectant

même si

vu de l’extérieur 

je peux paraître dérangée

en m’auto-photographiant en pleine action

de sauvetage d’une souche d’arbre.

Féline Harfang

tous droits réservés mars 2019

 

Entre mer et marais

31 mar

 


palaval les flots

 

Une cathédrale au bout de la terre

entre mer et oiseaux des marais

un homme en bolide laqué noir

qui m’intime l’ordre de partir

l’heure des visites étant terminé

j’ai alors couru pour saisir le dernier rayon du soleil

à l’arrière de la cathédrale

suis repartie vers la croix plantée au début du chemin

un homme était assis et priait

j’ai ensuite voulu voir la mer

et franchir la dune

mais un exhibitionniste 

barra mon chemin

c’était l’homme perdu

celui qui

quelques secondes plus tôt

était en prière

depuis je médite sur le sens du mot agnostique.

Féline Harfang

poème improvisé du 29 mars 2019

 

De toute évidence

31 jan

20181224_210821

 

Evidemment

se prendre la tête c’est facile

évidemment

qu’on stresse

qu’on serre les dents

qu’on rumine

évidemment que je suis conne

d’être amoureuse

évidemment que le plaisir passe avant les sentiments

évidemment que les sentiments ça fait palpiter

évidemment je transpire

je sue

je souffre

évidemment que c’est con de souffrir

quand on aime

mais qu’on aime qui

qu’on aime pourquoi

qu’on aime comment

qu’on aime quand

évidemment que tu es libre

évidemment que moi aussi

c’est quoi cette prise de tête

c’est quoi ce ton

c’est quoi cette ride au milieu du front

évidemment que je suis une femme légère

et pas une femme libre

non mais tu t’entends parler là

évidemment qu’il faut tout recommencer à zéro

parce que tu n’as pas suivi

que tu n’as pas compris

bref

tu es

je suis

évidemment que tu ne me suis pas

que l’amour te fais peur

tu as raison

rions

marrons nous

on verra bien

qui rira la dernière.

Féline Harfang

Poème du 31 janvier 2019

Ce soir et pour longtemps

21 jan


pleine lune du 21 janvier 2019

Ce soir

la lune brille à nouveau

et pour longtemps.

Féline Harfang

Ineffable connexion

14 jan

Bonheur

 

 

 

2018 année SABLE de Féline Harfang

2 jan

DSC03723article echo du berry sable integralDSC07689DSC07683DSC03864Sable 14-09-2018 (1)42085318_305072240290765_2801592143385198592_nDSC07512DSC07338

dans l'arène d'Argentomagus une déesse célèbre le printemps

bravo les bleus féline harfangLaurel Canyon 36 et Féline Harfang au Petit RoyIMG_172242085318_305072240290765_2801592143385198592_nDSC07690salon du livre st gaultier 2018DSC_017444862225_1775426772561999_3863393567460294656_oSable 14-09-2018 (1)salon du livre la roche posay 2018DSC_0381b

OLYMPUS DIGITAL CAMERA41811677_1728619843909359_4815709540651630592_oDSC07535NOEL 2018 KISSFELINE HARFANG A CULTURA CAP SUD LE 27 OCTOBRE 2018DSC07396  DSC06333received_168972280695826FELINE PNEU 10X15

2019 CE QU’IL RESTE D’AMOUR

1 jan

CE QU’IL RESTE D’AMOUR

JE LE DONNE

CE QU’IL RESTE D’AMOUR

JE LE PRENDS

CE QU’IL RESTE D’AMOUR

JE LE CRIE

CE QU’IL RESTE D’AMOUR

JE LE VIS.

fbt

 

 

 

 

Cortège

2 déc

 

Défilent

paramilitaires

militants identitaires

dissidents humanitaires

je me joins au cortège.

Féline Harfang

Poème de l’opus Force, 2010

VIA DE MERDIA

17 nov

Image de prévisualisation YouTube

UNE TOUTE PETITE VOIX

17 nov

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Les gilets jaunes fluo d’Argenton-sur-Creuse quelques heures plus tard

17 nov

DSC_0164DSC_0174DSC_0169DSC_0165DSC_0167DSC_0171DSC_0175

Souffle orangé sur la ville d’Argenton-sur-Creuse

7 nov


argenton sur creuse 7 novembre 2017 ciel sur la ville de la bonne dame

Rencontre à la Bonne Dame d’Argenton-sur-Creuse

7 nov


argenton sur creuse 7 novembre 2017g
argenton sur creuse 7 novembre 2017f

argenton sur creuse 7 novembre 2017b

 

La maison de nos rêves

4 nov

DSC_0359DSC_0381b

DSC_0362

Féline Harfang dédicace à CULTURA CAP SUD ST MAUR (36) samedi 27 octobre 2018 à 14h

26 oct


visage derrière la feuille
FELINE HARFANG A CULTURA CAP SUD LE 27 OCTOBRE 201844862225_1775426772561999_3863393567460294656_o

Le portique dystopique du sculpteur Guy Baudat et si le futur n’avait pas d’avenir ?

22 oct

 

portique dystopique de Guy Baudat photo Féline Harfang octobre 2018

bébé sur le portique dystopique sculpture de Guy Baudat

Au pied du portique

un tapis d’orties

alors que

tout autour

la sécheresse

est détresse

alors que

le bébé va tomber

alors que le futur

n’a pas d’avenir.

www.guybaudat.fr

 

Arboretum de la Sédelle automne 2018

21 oct


Féline Harfang à l'arboretum de la Cédelle

..DSC_0106DSC_0105

DSC_0146b

.

.

Féline Harfang au 10ème salon du livre de St Gaultier le 14 octobre 2018 (article paru dans la Nouvelle République du 16 octobre 2018)

20 oct

salon du livre st gaultier 2018

Féline Harfang interprète son poème ODE sur un rocher

8 oct

Image de prévisualisation YouTube

Article de presse dans l’Echo du Berry du 20 septembre 2018 – Féline Harfang écrit en femme libre et publie son 12ème opus SABLE

4 oct


article echo du berry sable integral

A Châteaubrun pour les journées du patrimoine 2018, Féline Harfang invitée par Guy Baudat. Inoubliable.

19 sept

DSC07716DSC07682DSC07721DSC07688DSC07719DSC07711DSC07689DSC0769041811677_1728619843909359_4815709540651630592_oDSC07683 FELINE PNEU 10X15

CONTEMPTRICE

19 sept

J'ai été l'objet, indirectement,

de critiques acerbes

d'une puritaine

désapprouvant ma nudité

sur les photos exposées en format XXL

dans la salle des gardes du château de Châteaubrun 

et, qui plus est, 

la pudibonde a jugé ma tenue en robe longue

trop suggestive…

42085318_305072240290765_2801592143385198592_nphoto Gérard Chareyre


« Féline Harfang se met à nu » article dans la Nouvelle République du dimanche 16 septembre 2018)

17 sept

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/commune/argenton-sur-creuse/celine-harfang-se-met-a-nu?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=1&pageId=57da5ce5459a4552008b46a1

Féline Harfang se met à nu

 

Publié le 16/09/2018 à 04:55 | Mis à jour le 16/09/2018 à 04:55

Féline Harfang conjugue la plume et la photo.

Féline Harfang conjugue la plume et la photo.
© Photo NR

 

La poétesse exprime ses convictions et fait parler son corps en présentant ce week-end à Châteaubrun son 12e opus et des photos grand format.

 

Son recueil précédent, Incandescence, s’affichait sur une belle couverture rouge. Son 12e opus, présenté, ce week-end, dans la forteresse de Châteaubrun sous le titre et la couleur Sable, se fait plus discret mais l’esprit reste le même.
Le message d’une femme libre « Si une guerre fratricide survenait entre mots crus et mots nus, je guerroierais contre les mots en guerre pour qu’au final, ce ne soit pas la censure qui l’emporte », assène d’entrée Féline Harfang, heureuse « de mettre au pilori des minuscules et des majuscules mâles prédateurs », de pourfendre le machisme, de militer pour le droit des femmes, de combattre le racisme ou, tout simplement, de croire encore au prince charmant.
Une fois de plus, sa plume alerte ne fait pas dans la dentelle lorsqu’elle parle de sexe, de plaisir, et le ton est assuré quand elle aborde des thèmes d’actualité, comme le harcèlement de rue ou le racisme.
L’originalité de ce recueil, d’une soixantaine de poèmes et de douze photos-poèmes, est l’adjonction de clichés grands formats, exposés à Châteaubrun. « A défaut d’apprivoiser les sculptures rebelles, j’ai participé à leurs messages en m’associant à leurs révoltes ou en devenant cible, consciente que toute approche était intrusive, qu’elle que soit ma gymnique d’intervenante s’auto-photographiant », justifie la poétesse argentonnaise qui a voulu être en phase avec la dynamique des œuvres de Guy Baudat, la sensualité des courbes, la puissance et le magnétisme des lieux en posant nue. Elle ajoute : « Faute de quoi je tombais dans la mièvrerie, voire dans l’indécence au sens premier », avant de citer Simone de Beauvoir : « Une femme libre est exactement le contraire d’une femme légère. »

Journées du patrimoine, à Châteaubrun, commune de Cuzion. Entrée libre, aujourd’hui, de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h.

Présentation des deux nouvelles sculptures géantes de Guy Baudat, « Le Portique distopique » et « La faunesse écarlate ». Féline Harfang présente son dernier opus, Sable, et des photos grands formats dans la salle des gardes. Le photographe Alain Cassaigne est venu avec deux récents ouvrages, Human Sculpture et Performance art painting, et l’auteur Danie Perier dédicace sa toute nouvelle publication Les instants de Laine.

 

SABLE de Féline Harfang dans l’Echo la Marseillaise vendredi 14 septembre 2018

15 sept

Sable 14-09-2018 (1)

PALPABLE, poème de l’opus SABLE de Féline Harfang

14 sept

Image de prévisualisation YouTube

ODE, poème de l’opus SABLE de Féline Harfang

14 sept

Image de prévisualisation YouTube

Féline Harfang aux journées du patrimoine à Châteaubrun les 15 et 16 septembre 2018

9 sept

Je serai présente sur deux fronts

 

LA POESIE « choc et sens »

avec un nouvel opus

SABLE

 

et une

expo XXL « une et nue »

de mes photos-poèmes

en grand format

dans la salle des gardes.

 

Horaires

Samedi 15 septembre 2018

14 – 19 h

Dimanche 16 septembre 2018

10 – 12 h – 14 – 19 h

 

 

35247743_908189576028509_5279359437872562176_n

Frise sommitale

27 août


DSC07512

Par ailleurs et par contre

je me contrefous de tes opinions
je me gausse de ta prétendue puissance hypnotique

je me tape de la morgue du bandit d’honneur

que tu crois incarner alors que tu végètes

depuis des années

dans ton infâme boutique de produits tripiers

par ailleurs et par contre

sache que seule

la frise sommitale de la tour romaine que nous visitâmes lors de notre rencontre

sache par ailleurs et par contre

que cette frise sommitale est l’unique lien l’unique lien

par ailleurs et par contre

l’unique fil ténu qui me relie encore à toi

Féline Harfang

poème de l’opus Tourbillonnante

Laurel Canyon 36 au Petit Roy vendredi 17 août 2018 avec Féline Harfang

14 août

Laurel Canyon 36 et Féline Harfang au Petit Roy
laurel canyon 36 en concert avec Féline Harfang

Ma rusticité ne serait que sophistication

13 août


priere

Mon rendez-vous avec l’ange purificateur
se passe bien

il m’interroge sur ce qui se dissimule en moi
le visible ne l’intéresse pas
dit-il

il s’étonne néanmoins
que ma rusticité ne soit que sophistication
que mon attirance pour les tribuns charismatiques
se révèle être une forme de dégénérescence

sans que je comprenne
il me questionne
sur le sens de la relation féodale
en général
me demande pourquoi
je ne suis que postures

à voix haute
il s’interroge sur mon intellect
sur l’immensité sidérale de mon cerveau
il ferait mieux de dire
qu’il me trouve creuse
mais il se garde bien de se prononcer

il me chuchote
que lui et moi sommes consanguins
que mon âme est impénétrable
que mon corps par contre
je me retiens
de saluer son ironie

il déclare
que m’explorer est impossible
pour me purifier
il faut attendre que les griffes du temps
m’aient ravagée

à ce stade
il me purifiera

je ne sais quoi penser
de l’ange purificateur

c’est alors qu’il bat des ailes
et s’envole.

Féline Harfang

poème de l’opus Soleil, 2011

Ruades

8 août

Au final

il eut droit de croquer

la pointe

de mon cornet

de glace.

Féline Harfang

Au confluent des deux Creuses

8 août

au confluent des deux creuses, photo Féline Harfang, le 7 août 2018

la petite creuse1

Un peu de fraîcheur au lac d’Eguzon-Chantôme

8 août


au lac d'Eguzon-Chantôme
DSC07223DSC07230

 

Bravo les bleus

15 juil

bravo les bleus féline harfang

Féline au 18ème festival musical du Château du Saulier à Chasseneuil (36) le 14 juillet

11 juil

 

 

 

DSC03956DSC03924DSC03917DSC03941Léo, poète brésilien

DSC03950DSC03940 DSC03925 Elisabeth venue du Brésil et Jean-François.

 

Samedi, je retrouve de talentueux artistes musiciens, poètes pour un festival hors du commun organisé par le propriétaire Jean-François et l’association Les amis du Saulier à Chasseneuil.

A très bientôt  pour écouter mes poèmes entre deux concerts. Il me tarde de vous revoir.

(pour tout renseignement, contactez l’association Les Amis du Saulier à Chasseneuil 36800).

 

 

LE TEMPS DES CERISES

3 juin

féline harfang - rouge cerise - juillet 2013

Féline Harfang aux flâneries littéraires de La Roche Posay le dimanche 24 juin 2018

1 juin

 DSC06705 DSC06708 Féline


salon du livre la roche posay 2018

 

opus de féline harfang site internet

DSC06722DSC06713DSC06721DSC06715

Mise en cohérence

28 mai

féline devant la cascade 2014 (2)

S’ensuivirent des choses étranges

les gens n’acceptèrent plus le partage qu’il soit d’ordre sentimental
sexuel ou matériel

la solitude affective devint règle et se propagea comme pandémie

les étreintes furent bannies
on évita tout contact physique par crainte de salissures

les hommes se réjouirent de leur absence de désir
et de leur micro pénis

les femmes considérèrent avec joie qu’elles étaient hors d’usage
en tant que reproductrices et objets de plaisir

affleura une certaine nostalgie mais sans plus

sur ordre
les architectes construisirent à profusion
de minuscules kystes urbains en matériaux incertains
kystes à double vocation d’abri et de tombeau
attribuables sans jamais déroger
à une seule personne

la planète se vida des enfants

un chercheur interdit de recherche
révéla que ladite malédiction était imputable aux pesticides
et non à la colère des dieux

foi de scientifique

preuves à l’appui

personne ne le crut

foin de raisonnements simplistes
on le traita de vieux fou

et les êtres que nous sommes périrent.

Féline Harfang

Poème de l’opus Silex

Bonne fête

27 mai

Bonne fête les mamans

calor la vida

19 avr

IMG_1502b

12345...10

D . E . T . P ... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Burdigala