Flambi le cerf, ami des chevaux et des poneys

13 nov

Flambi à Lourdoueix-St-Michel 12 novembre 2017

Flambi à Lourdoueix-St-Michel 12 novembre 2017 – copyright
Flambi avec ses amis poneys à Lourdoueix-St-Michel

Flambi avec ses amis poneys à Lourdoueix-St-Michel

 

copyright Féline Harfang

mise à jour : SAMEDI 9 DECEMBRE 2017

 

VOIR LE PETIT FILM « FLAMBI LE CERF » SUR YOUTUBE :  https://www.youtube.com/watch?v=cHfnhLpomYs

 

La fondation « 30 millions d’amis lui rend hommage » sur internet : http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/12736-un-cerf-juge-dangereux-parce-quil-aimait-les-poneys/

 

Il est né dans les sous-bois de Mouhers, un village de l’Indre dans le beau Berry de George Sand.

Alors qu’il n’était qu’un faon, sa mère fut tuée par un chasseur.

flambi et la jument copyright nathalie g

Perdu, il trouva refuge auprès d’une jument dans un hameau du village de Mouhers qu’il ne quittait plus.

Clément raconte : « Ils étaient inséparables. Mon oncle a tout fait pour l’éloigner de la jument mais dès qu’il avait le dos tourné, le faon revenait se blottir contre elle ».

Cette jument qu’il considérait comme sa mère lui a tout appris de son monde de cheval.

Clément lui donna un nom, FLAMBI.

flambi photo de clément janvier 2017

Flambi grandissait chassé des prés où on l’apercevait voulant jouer avec veaux, vaches, chevaux.

« Bonjour… Il a toujours été tenu ce discours comme quoi un animal sauvage était dangereux et déjà sur Mouhers ils voulaient s’en débarrasser. Je m’y étais attachée j’y allais tous les jours avec mes enfants. Continuez ce que vous faites il ne fait surtout pas les laisser faire… ».

« Francoise  : Je me souviens d’un après-midi, mon voisin est venu me demander de l’aide car ses vaches affolées avaient quitté leur enclos… je n’ai pas vu le cerf… il pouvait s’agir de n’importe quel autre animal sauvage… il l’a accusé ».

« Bonjour, j’ai vu votre publication sur le daguet….il y a un an un agriculteur avait porté plainte a Mouhers. On m a demandé de l abattre mais en accord avec l oncfs et la fdc36 nous n avons pas donné suite car pour nous il ne présentait pas de risques ». 

Françoise : « J’ai vu des gens chargés de la protection de l’environnement se déplacer pour l’observer. Ils nous ont affirmé qu’il était inoffensif ».

Les témoignages déferlent : « les voitures s’arrêtaient sur le bord des routes pour le voir, il n’était absolument pas sauvage« .

Il fut pourtant chassé, traqué, dénoncé dès qu’il était découvert. Il se dirigea vers le sud du département, parcourant une quinzaine de kilomètres.

Jeudi 9 novembre 2017, il est apparu comme par magie au lieu-dit La Bétoule à Lourdoueix-St-Michel. Sylvie n’en croyait pas ses yeux, il y avait un jeune cerf avec ses deux poneys ! Ses filles étaient ravies. Les voisins vont et viennent. Isabelle, une amie qui se passionne depuis toujours pour les animaux lui dit qu’elle le connaît et qu’elle l’a souvent vu à Mouhers. 

Le samedi 11 novembre, elle me téléphone. J’ai hâte de le voir.

Dimanche 12 novembre,  je franchis les fougères du fossé du lieu dit la Bétoule à Lourdoueix-St-Michel.

Je n’en revenais pas : il n’était à quelques mètres de moi. J’entrais instantanément en contemplation, fascinée. Face à moi, la majesté, la douceur, la vaillance, la noblesse et surtout l’amitié incontestable entre un cerf et deux poney. Quelle complicité !  Flambi, le flamboyant, le téméraire s’était invité, festoyant avec ses nouveaux amis, partageant herbe fraîche, abreuvoir, jeux, nuits et siestes paisibles en toute insouciance. Le calme et la paix enfin trouvés.

Tout était merveilleux, magique. Quinze jours auparavant je visitais la forêt de Broceliande. D’après la légende, Merlin l’enchanteur se transformait en cerf… J’étais dans un conte, dans les légendes arthuriennes, dans un roman de George Sand. 

Mais la camarde rôdait, un dénommé Bernard arriva sur les lieux : « la bête ne peut pas rester là, j’ai prévenu la fédération de chasse, ils vont venir l’abattre »…

Pendant qu’il nous parlait Flambi gambadait dans le pré sans quitter d’un sabot un des deux poney devenu son meilleur ami.

Mais nous avons tout de suite compris qu’il était sérieux et qu’il fallait agir sans attendre.

Sous une pluie battante, nous contactons de suite les médias, les associations, les parcs animaliers, rédigeons un mail au président de la fédération de chasse de l’Indre. Le SOS est lancé sur les réseaux sociaux : la lettre au président de la fédération de chasse de L’Indre est publiée sous forme de pétition sur change.org. (plus de 200 signatures en 2 heures, plus 4000 en 48h, près de 6000 hier).

La presse locale La Nouvelle République qui avait publié un article sur le jeune cerf avec la jument en juin 2016 se déplace, les radios relaient l’information. Le maire tente de stopper la décision, il est contre cette décision ! Il menace même de ne plus autoriser de chasse sur sa commune si le cerf est abattu !

Les heures étaient des secondes de vie.

 

Flambi dormait paisiblement près de son ami poney à 13 h lundi 13 novembre 2017 !

J’ai photographié Flambi lundi 13 novembre 2017 à 13h : il dormait paisiblement près de son ami poney.

 

  

Lundi 13 novembre 2017 à 14 heures FLAMBI est abattu

par deux garde chasse sur ordre de Chastang, chef de service de l’ONCFS de l’Indre

TUEURS DE BONHEUR,  TUEURS DE REVES, TUEURS DE CONTES

TRAGIQUE, IMPARDONNABLE, CRUEL, IGNOBLE, PITOYABLE !

Nous pleurons, déplorons, dénonçons.

 Image (50)

 

 

Nathalie : « Mes parents habitent Neuvy. Mon père m’avait montré le champ avec Flambi. Lui aussi est très triste de ce qui s’est passé ».

 

 

Ma lettre pétition : 

https://www.change.org/p/féline-harfang-ne-tuez-pas-le-cerf-ami-des-chevaux

Nombreux articles dans la presse, émission radio et réactions sur les réseaux sociaux ne cessent :

http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/12736-un-cerf-juge-dangereux-parce-quil-aimait-les-poneys/

https://www.facebook.com/lanouvellerepubliqueindre/videos/vb.260782687365763/1333553696755318/?type=2&theater

https://www.facebook.com/search/top/?q=cerf%20abattu

https://www.24matins.fr/indre-cerf-abattu-se-trouvait-aux-cotes-de-deux-poneys-641326

Cerf abattu dans l’Indre : les internautes se sont indignés (voir article de la Nouvelle République du Centre / Indre publié le 14 novembre 2017

cerf tué

L’abattage du cerf de Lourdoueix-Saint-Michel a suscité beaucoup de réactions.© (Photo NR, Christophe Gervais)

  • Isabelle :  » Pourquoi ont-ils fait ça ? Il y avait d’autres solutions, mais ils ont choisi la plus facile. C’est lamentale. Je connaissais cette pauvre bête, qui n’aurait pas fait de mal et qui cherchait la compagnie qu’elle a toujours connue. L’être humain détruit tout… « 
  • Ludo :  » Je suis un chasseur, mais pas un assoiffé de sang comme certains le disent. J’étais contre l’abattage de cet animal. Il méritait d’être mis dans un zoo ou dans un parc, comme le sanglier Reno, transporté au domaine de Fougeras, pour être sauvé. Cette histoire, à l’origine, est une erreur humaine. S’il n’avait pas été ramassé dès son plus jeune âge, on n’en serait pas là. Non, tous les chasseurs ne sont pas des barbares « 
  • Sylvie (propriétaire des poneys avec lesquels vivait le cerf) :  » Oui, ce sont mes poneys, et oui, c’est dégueulasse. On ne lui a laissé aucune chance. Je suis révoltée. Je remercie la personne qui a prévenu les gardes, grâce à lui ce pauvre animal a été tué…
  • Gérard Nicaud, conseiller régional :  » Je viens de prendre connaissance d’une bien triste information diffusée sur votre site internet. Ignoble et totalement scandaleux ! N’y avait-il pas un moyen de prélever cet animal au lieu de l’abattre sauvagement ? Quelles que soient les raisons invoquées par l’ONCFS, cet acte barbare ne peut être laissé impuni « 
  • Julien (via Facebook) :  » Eh bien moi je ne suis pas si choqué. Pas d’anthropomorphisme. ll s’agit là d’une bête sauvage qui a perdu ses caractères innés. La sélection naturelle n’a pas fait son boulot. A la rigueur, à mettre dans un zoo, mais pas dans la nature. N’ayant pas de crainte envers l’home, il aurait pu charger une famille, un jour, au lieu de se sauver, qui est en fait l’instinct de la plupart de la faune sauvage « 
  • Linda (via Facebook) : « Ah oui, il était tellement mignon quand il était jeune. Tout le monde venait à Cluis le voir avec la jument. Combien de voitures se sont arrêtées pour le regarder ? Et maintenant que c’est un cerf, qu’il a grandi, qu’il a des bois, il gêne et il est dangereux ! Mais dans quel monde on vit… « 
  • Cécile (via Facebook ) : « Juste honteux ! Les gens qui ont pris cette décision n’ont pas de coeur. Et après on s’étonne de toute cette violence partout autour de nous… Tuer un animal paisible et sans défense, franchement, ce n’est pas très glorieux, et je suis triste de la nature humaine « .

Miniature montrant un cerf marron avec cinq cornes et un pied blanc face à un personnage couronné assis sur un trône.

Merlin, changé en cerf au pied blanc, rencontre l’empereur Jules César.

Manuscrit anonyme du cycle Lancelot-Graal, 1286

9 Réponses à “Flambi le cerf, ami des chevaux et des poneys”

  1. Cali 13 novembre 2017 à 19 h 08 min #

    J’ai découvert votre appel à solidarité cet après-midi. Trop tard.
    Après Petit Fantôme abattu dans un jardin dans l’Oise, après une traque de 5 heures et 50 kilomètres parcourus (https://www.facebook.com/cali.mero.754365/posts/10213765210619826).
    Après Charlemagne, Seigneur de la forêt de Mormal abattu lors d’une battue (https://www.lobservateur.fr/avesnois/2017/11/03/mormal-charlemagne-a-ete-abattu/),
    Après un puis deux cerfs retrouvés, décapités parce qu’un trophée se monnaye bien(https://www.facebook.com/DavidbrasseurPhotographie/posts/983943748415608).

    Voici venu le tour de ce petit « Bambi » qui n’a pas survécu à l’arrogance des hommes qui s’octroient le droit de juger ce qui est normal ou pas et de tuer en conséquence.

    Le pré est vide, la vie suit son cours effaçant une mort violente parmi d’autres… les poneys continueront de brouter, mais nous ne l’oublierons pas !

    Repose en paix

  2. 010446g 14 novembre 2017 à 8 h 49 min #

    triste!
    Que ce soit par le loup ou par les chasseurs, la mort d’un cerf est toujours triste.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Transhumance

  3. Masset 16 novembre 2017 à 7 h 51 min #

    Je suis horrifié par cette mise à mort !! Elle a été organisée comme une exécution capitale décidée par des TUEURS patentés !!! Que faisait-il de mal ? Je suis franchement dégoûté par le genre humain !! Honte à eux !!

  4. Claude Bonnaffoux 16 novembre 2017 à 13 h 37 min #

    HONTE A TOUS CES TUEURS QUI SEMENT LA MORT PARMI TANT DE BETES INNOCENTES. ET CES ORGANISMES QUI CHANGENT D’AVIS, PAS DANS LE BON SENS.MERCI A CEUX QUI ONT TENTE DE LE DEFENDRE, MEME SI CELA A ECHOUE. MAIS CELA FERA PEUT-ETRE REFLECHIR QUELQUES ETRES DITS HUMAINS !

  5. michele 16 novembre 2017 à 23 h 04 min #

    La vie à été bien cruelle avec toi, Flambi, l’ami des chevaux. Pensées pour toi, cerf majestueux.

  6. François 18 novembre 2017 à 10 h 18 min #

    Honteux ce pauvre Bambi était seulement orphelin à cause de gens comme ses assassins et il n’avait d’anormal que sa recherche d’amour !!! Et rien de dangereux pour ceux qui ont un coeur …Mr le Maire j’espère que vous tiendrez votre promesse au moins pour sa mémoire

  7. Silas, Chien d'Utopie 1 décembre 2017 à 11 h 41 min #

    L’imbécilité pure et ignoble de certains êtres humains dépasse l’entendement. Mr Chastang vous être un crétin infini ! :-(

  8. Lourtioux 4 décembre 2017 à 14 h 10 min #

    Et j aimerai bien que Bernard le délateur s exprime si toutefois il est capable d aligner trois mots.. . A quand la chasse la traque ouverte contre ce minable. Si on était en période de guerre cet espèce de sous Merde aurait fait plein de morts ! S il a quelque chose à me dire…on l attend !

  9. LERAT 24 février 2018 à 10 h 52 min #

    Je suis effondré de tristesse et de colère, je viens d’apprendre cette terrible histoire. Mais de quel droit cet assassin de chastang vient-il juger du comportement de cet animal ?? Le dangerosité de Bambi ne fut qu’un prétexte pour assouvir ses pulsions de mort et ses préjugés !! Est-ce que des poursuites judiciaires ont été engagées contre cet assassin ?? Tenez-moi au courant !

Laisser une réponse

Village Fantôme (Roman) | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fandelalaindelion